La GBTA appelle l'industrie chinoise du voyage d'affaires à adopter des politiques encourageant les voyages

En réponse à l'élargissement du champ d'application de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) en Chine, GBTA a publié le communiqué de presse ci-dessous :

Le 5 mars 2016, le Premier ministre chinois Li Keqiang a annoncé l'élargissement du champ d'application de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) à plusieurs secteurs clés, dont l'hôtellerie, à compter du 1er mai 2016.

Avant cette annonce, la plupart des hôtels en Chine facturaient à leurs clients des « frais de service » de 15 % comprenant des frais de service de 10 % et une taxe professionnelle de 5 %. Cette nouvelle politique transforme les frais de service hôtelier d'une taxe professionnelle de 5 % à une TVA de 6 %. En conséquence, les voyageurs d'affaires et les acheteurs doivent s'attendre à ce que les frais de service soient désormais de 16 %. Malheureusement, certaines politiques hôtelières consistaient simplement à ajouter la TVA de 6 % aux frais de service précédents, créant ainsi des frais de 21 %.

La Global Business Travel Association (GBTA), la voix de l'industrie mondiale du voyage d'affaires, et sa région GBTA Chine appellent à un dialogue et à une clarification entre les acheteurs de voyages d'affaires et les hôtels pour discuter de ces changements et s'assurer que les voyageurs sont facturés conformément à la politique chinoise. .

« La Chine prend des mesures audacieuses pour transformer sa politique fiscale afin de favoriser une économie plus forte », a déclaré le directeur exécutif de la GBTA, Michael W. McCormick. "L'industrie doit s'assurer qu'elle respecte l'esprit de la réforme et encourage l'augmentation des voyages et de l'occupation des hôtels."