| | |

Newsletter de plaidoyer GBTA Europe – Juillet 2022

Action dans l'UE

La GBTA a soumis sa réponse à la consultation publique de la Commission européenne sur le transport international de marchandises et de passagers – en augmentant la part du trafic ferroviaire, en mettant l'accent sur l'importance du rail comme alternative au transport aérien et en réduisant les émissions des voyages d'affaires. GBTA a cosigné une lettre conjointe sur les voyages en train avec CER, EUTT et d'autres sur la réalisation des objectifs climatiques de l'UE en faisant du rail le premier choix pour les voyages en Europe en 2030. GBTA a renforcé sa relation avec CER, la voix du chemin de fer européen avec de futures réunions prévues . GBTA a participé au groupe de travail du Manifeste européen du tourisme, qui s'est tenu à Bruxelles le 29 juin avec d'autres associations du secteur du voyage telles que A4E ; EU Travel Tech et ECTAA. GBTA a rencontré le député européen Jan-Christoph Oetjen pour discuter de la durabilité et des voyages d'affaires. Pour plus d'informations sur les actions GBTA dans l'UE en juin, veuillez contacter [email protected].

 

POINTS CLÉS:

 

1. Reprise du Covid-19

Mises à jour du certificat EU Covid

Ça a été convenu que la validité du certificat numérique COVID de l'UE sera prolongée de 12 mois supplémentaires. Une clause de révision a été ajoutée visant à déterminer si cela est toujours nécessaire après les six premiers mois de mise en œuvre.

La plateforme européenne de scénarios COVID-19

L'UE a lancé un nouveau hub de modélisation en ligne, le European COVID-19 Scenario Hub, qui présentera des projections de modélisation sur la manière dont la pandémie de COVID-19 pourrait évoluer en termes de cas, d'hospitalisations et de décès. Cela facilitera la planification en cas de pandémie à l'avenir. Afficher plus d'informations ici.

 

2. Transport et développement durable – Évolution des législations pertinentes pour atteindre les objectifs climatiques de l'UE

Infrastructure pour carburants alternatifs (AFIR)

Le 2 juin, le Conseil de l'Union européenne (UE) a adopté sa position sur le règlement AFIR. Voir plus de détails sur la position du Conseil ici, dont les principaux points sont les suivants :

  • L'objectif principal est de s'assurer que le public a accès à un réseau d'infrastructures suffisant pour recharger ou ravitailler les véhicules routiers ou les navires avec des carburants alternatifs.
  • La proposition vise également à fournir des solutions alternatives afin que les navires amarrés à quai et les aéronefs à l'arrêt n'aient pas besoin de maintenir leurs moteurs en marche.

RavitaillementEU Aviation

Par ailleurs, le 2 juin, le Conseil a adopté sa position[1] sur la proposition de RefuelEU Aviation visant à accroître la demande et l'offre de carburants d'aviation durables (SAF), y compris les carburants synthétiques pour l'aviation, tout en garantissant des conditions de concurrence équitables sur l'ensemble du marché du transport aérien de l'UE. Voir plus de détails sur la position du Conseil ici, dont l'aspect principal est ci-dessous :

  • La position comprend l'obligation pour les fournisseurs de carburant d'aviation de s'assurer que tous les carburants mis à la disposition des exploitants d'aéronefs dans les aéroports de l'UE contiennent une part minimale de SAF à partir de 2025 et, à partir de 2030, une part minimale de carburants de synthèse, les deux parts augmentant progressivement jusqu'en 2050 (mandat et sous-mandat mixtes).

 

Étendre le système d'échange de quotas d'émission de l'UE aux routes et aux bâtiments

Le système européen d'échange de quotas d'émission (ETS) est un marché du carbone basé sur un système de plafonnement et d'échange de quotas d'émission pour les industries à forte intensité énergétique et le secteur de la production d'électricité. Lors des dernières mises à jour, le 22 juin, le PE s'est mis d'accord sur un ETS plus ambitieux. Le nouvel ETS sera désormais applicable aux bâtiments commerciaux et au transport routier à partir de 2024 - les citoyens ne seront pas inclus avant 2029. Voir plus de détails sur la position du PE ici.

Le 28 juin, le Conseil a décidé de créer un nouveau, ETS distinct pour les secteurs du bâtiment et du transport routier. Le nouveau système s'appliquera aux distributeurs qui fournissent des carburants destinés à la consommation dans les secteurs du bâtiment et du transport routier. Voir plus d'informations sur la position du Conseil ici.

Système d'échange de quotas d'émission de l'UE en ce qui concerne l'aviation

Le Conseil a décidé de supprimer progressivement les quotas d'émission gratuits pour secteur aéronautique progressivement d'ici 2027. L'EU ETS s'appliquera aux vols intra-européens (y compris le Royaume-Uni et la Suisse), tandis que le CORSIA s'appliquera aux opérateurs de l'UE pour les vols extra-européens à destination et en provenance des pays tiers participant au CORSIA. Le Conseil a convenu de mettre de côté 20 millions de quotas gratuits progressivement supprimés pour compenser les coûts supplémentaires associés à l'utilisation de carburants d'aviation durables (SAF). Afficher plus d'informations ici.

Directive sur les énergies renouvelables (RED) – Directive sur l'efficacité énergétique (EED)

Le Conseil a adopté, le 27 juin, ses positions de négociation sur la RED & EED. Voir le communiqué de presse correspondant pour plus d'informations sur les positions du Conseil, notamment :

  • En ce qui concerne la directive sur les énergies renouvelables, le Conseil est convenu de fixer un objectif contraignant au niveau de l'UE de 40% d'énergie provenant de sources renouvelables dans le bouquet énergétique global d'ici 2030.
  • Concernant la directive sur l'efficacité énergétique, le Conseil a convenu de réduire la consommation d'énergie au niveau de l'UE de 36 % pour la consommation d'énergie finale et de 39 % pour la consommation d'énergie primaire d'ici 2030. L'objectif clé de réduction de 36% au niveau de l'UE pour la consommation d'énergie finale serait contraignant.

 

3. Autres mises à jour

Calculs de CO2 – IATA CO2 Connect
L'Association du transport aérien international (IATA) a lancé IATA CO2 Connect, un nouvel outil en ligne permettant de calculer les émissions de CO2 pour tout vol commercial de passagers. Afficher plus d'informations ici.

Alliance pour faire de l'avion à hydrogène et électrique une réalité
Cette alliance récemment lancée par la Commission réunira des représentants des constructeurs d'avions, des compagnies aériennes, des aéroports, des compagnies d'énergie et des fournisseurs de carburant, des agences de normalisation et de certification, des groupes d'intérêt pour les passagers et l'environnement et des régulateurs pour garantir que le transport aérien contribue à l'objectif de neutralité climatique de l'Europe à l'horizon 2050. Cela peut être une opportunité intéressante pour les membres GBTA de se joindre. Afficher plus d'informations sur l'alliance et sur la manière d'y adhérer ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *