Satisfaction nettement plus élevée pour les voyageurs d'affaires inscrits au TSA PreCheck

Une enquête montre une aisance croissante avec la technologie pour gérer et suivre les dépenses. La dernière enquête auprès des voyageurs d'affaires révèle également que la prolongation des voyages d'affaires à des fins de loisirs est importante pour la majorité des voyageurs.

Alexandria, Virginie (1er février 2016) – Les voyageurs d'affaires qui s'inscrivent au TSA PreCheck, pour éviter les tracas et les retards du processus de contrôle de sécurité, sont nettement plus satisfaits du voyage en avion que leurs pairs qui ne sont pas encore inscrits au programme. En fait, les deux tiers (66 %) des voyageurs inscrits au programme TSA PreCheck sont satisfaits d'avoir réussi à passer les contrôles de sécurité de l'aéroport, contre seulement 47 % des voyageurs d'affaires non inscrits au programme.

De même, les personnes inscrites au TSA PreCheck sont plus susceptibles d'être satisfaites de voyager en avion – 66 %, contre 54 % pour celles qui ne sont pas inscrites. TSA PreCheck est un système de contrôle basé sur les risques conçu pour rendre le processus de voyage aérien plus sûr, plus fluide et plus sécurisé. Ces résultats proviennent du GBTA Business Traveler Sentiment Index™, une enquête de la GBTA Foundation, la branche éducation et recherche de la Global Business Travel Association (GBTA), en partenariat avec American Express.

« La GBTA soutient depuis longtemps des approches de sécurité des passagers basées sur les risques, qui rendent le processus plus efficace et plus sûr », a déclaré Michael W. McCormick, directeur exécutif et COO de la Global Business Travel Association (GBTA). « Cet aperçu de l'état d'esprit et des attitudes des voyageurs d'affaires montre que des programmes comme celui-ci fonctionnent et permettent d'offrir une meilleure expérience de voyage d'affaires. »

L'enquête fournit un aperçu des voyageurs d'affaires qui participent au programme PreCheck, indiquant que les baby-boomers (55 ans et plus) sont inscrits à des taux beaucoup plus élevés que les autres générations : 51 % des baby-boomers interrogés sont inscrits ; contre 37 pour cent des membres de la génération X (35-54 ans) ; et seulement 32 pour cent des Millennials (18-34).

Le passage des contrôles de sécurité à l'aéroport est régulièrement cité comme l'un des principaux problèmes rencontrés par les voyageurs d'affaires. Dans cette enquête, seulement 55 pour cent des voyageurs d'affaires se déclarent satisfaits du processus de sécurité, contre 83 pour cent de satisfaction pour les voyageurs d'affaires séjournant dans des hôtels et 80 pour cent de satisfaction pour avoir organisé leur propre voyage.

Augmenter l'aisance avec la technologie pour gérer et suivre les dépenses
De plus, l'enquête révèle une augmentation significative de la satisfaction à l'égard des rapports de dépenses trimestriels. La satisfaction concernant le suivi des reçus a augmenté à 71 pour cent au quatrième trimestre contre 59 pour cent au troisième trimestre, tandis que la satisfaction concernant l'utilisation d'une carte de crédit personnelle pour payer les dépenses professionnelles a augmenté à 70 pour cent au quatrième trimestre, contre 62 pour cent au troisième trimestre.

« Les employés recherchent des moyens simples et rationalisés de déclarer leurs dépenses afin que le processus ne soit pas plus compliqué en déplacement qu'au bureau », a déclaré Terry Bodensteiner, vice-président d'American Express Global Corporate Payments. « Les outils de reporting numérique améliorent globalement l'expérience des employés en matière de voyages. »

Cette augmentation pourrait être due au fait que les baby-boomers sont de plus en plus à l’aise avec l’utilisation d’outils numériques pour la gestion des dépenses. Du suivi des reçus (80 % de satisfaction pour les baby-boomers, contre 72 % des membres de la génération X et 59 % des millennials) jusqu'à la préparation de leurs notes de frais (74 % pour les baby-boomers, contre 65 % des membres de la génération X et 55 % des millennials), au moins sept voyageurs d'affaires baby-boomers sur dix sont très satisfaits des pratiques de déclaration des dépenses de leur entreprise ainsi que de leur capacité à s'y conformer.

Bien qu'ils rattrapent leurs collègues plus jeunes dans certains domaines, les baby-boomers (52%) sont beaucoup moins susceptibles que les Millennials (73%) et même la génération X (66%) de dire qu'il est important pour eux de pouvoir accéder à leurs voyages. itinéraire ou dépenses sur la route via un appareil mobile.

Affaires + Loisirs = « Loisirs »
L'enquête a également exploré les sentiments et les actions liés à la prolongation des voyages d'affaires à des fins personnelles et récréatives, connus sous le nom de voyages « bleisure ». Les deux tiers (67 %) des voyageurs d'affaires déclarent que la possibilité de prolonger leur voyage d'affaires pour des voyages de loisirs est importante pour eux, et 36 % des voyageurs de loisirs interrogés déclarent l'avoir fait au cours des trois derniers mois seulement.

Les millennials, les femmes et les travailleurs des petites et moyennes entreprises ont le plus souvent déclaré voyager pour leurs loisirs :

Les Millennials déclarent prolonger leur voyage d'affaires pour y inclure des voyages de loisirs à des tarifs plus élevés que ceux de la génération X et des baby-boomers (43 %, contre 34 % et 35 %, respectivement) ;
41 pour cent des femmes ont prolongé leurs voyages d'affaires, contre 34 pour cent des hommes ;
45 pour cent des employés des entreprises de 1 à 249 employés ont prolongé leurs voyages, contre 38 pour cent des entreprises de 250 à 499 employés ; et 30 pour cent dans les entreprises de 500 salariés ou plus.

Ceux qui prolongent leurs voyages d'affaires pour leurs loisirs voyagent plus souvent avec un conjoint ou un proche (52 %) et le font pour explorer et profiter de la destination (63 %) ou pour rendre visite à des amis ou à des membres de leur famille (48 %). Probablement en raison de leur âge, les Millennials sont beaucoup moins susceptibles d'amener un conjoint ou un proche (43 %) que la génération X (59 %). L'importance des voyages de loisirs pourrait être un moyen pour les employés d'essayer de maintenir un solide équilibre entre vie professionnelle et vie privée, même lorsqu'ils sont en déplacement, alors qu'ils cherchent à prolonger leurs voyages d'affaires par des vacances personnelles.

À propos de l'indice Le GBTA Business Traveler Sentiment Index™, en partenariat avec American Express, est un baromètre exclusif centré sur les données, basé sur les attitudes des voyageurs d'affaires à l'égard de sept éléments clés des voyages d'affaires. L'enquête publiée aujourd'hui révèle que l'expérience de voyage globale des voyageurs s'est améliorée en raison d'une satisfaction accrue à l'égard du suivi et de la gestion des dépenses, de l'expérience de voyage globale et des frictions liées au voyage.

Composantes de l'indice, par ordre d'impact sur le GBTA Business Traveler Sentiment Index™ global, en partenariat avec American Express :

Expérience globale du voyage et friction du voyage – Attitudes des voyageurs d'affaires à l'égard des voyages en avion, des séjours à l'hôtel et des transports terrestres.
Suivi et gestion – Satisfaction concernant la gestion et le suivi des dépenses de voyage d'affaires, et l'utilisation de cartes de crédit ou de paiement pour les voyages d'affaires.
Friction de la politique de gestion des voyages - Attitudes envers la gestion, la flexibilité et la compréhension de la politique de voyage de l'entreprise.
Sécurité des voyages d'affaires - Examinez à quel point les voyageurs d'affaires se sentent en sécurité lorsqu'ils voyagent et dans quelle mesure leurs employeurs, fournisseurs de voyages et responsables de la sécurité se soucient de leur sécurité.
Environnement d'entreprise/macroéconomique – Sentiments sur l'état actuel de la santé de l'économie, sur les voyageurs des entreprises pour lesquelles ils travaillent et sur leurs industries.
Technologie pour les voyages d'affaires – Opinions sur l'impact de la technologie sur l'expérience des voyages d'affaires.
Expérience des médias sociaux - Attitudes envers l'utilisation des médias sociaux lors de déplacements professionnels, y compris la recherche ou la publication d'avis de fournisseurs de voyages.

Pour consulter le sommaire exécutif du GBTA Business Traveler Sentiment Index™ – En un coup d'œil, veuillez cliquer ici.

Pour acheter le GBTA Business Traveler Sentiment Index™ complet, veuillez cliquer ici.

Méthodologie de l'enquête
Entre le 21 et le 29 septembre 2015, la Fondation GBTA a mené une enquête en ligne auprès de 804 voyageurs d'affaires dont la résidence principale est située aux États-Unis, qui travaillent à temps partiel ou à temps plein et qui ont effectué au moins quatre voyages d'affaires aux États-Unis. 12 mois avant. La marge d'erreur est de 3,4 pour cent.

CONTACT : Colleen Gallagher, +1 703-236-1133, [email protected]

À propos de la Fondation GBTA
La Fondation GBTA est la fondation d'éducation et de recherche de la Global Business Travel Association (GBTA), la première organisation commerciale de voyages d'affaires et de réunions au monde dont le siège est situé dans la région de Washington, DC et qui opère sur six continents. Collectivement, les plus de 9 000 membres de GBTA gèrent chaque année plus de $345 milliards de dépenses mondiales de voyages d'affaires et de réunions. GBTA fournit son réseau croissant de plus de 28 000 professionnels du voyage et 125 000 contacts actifs avec une éducation, des événements, des recherches, des plaidoyers et des médias de classe mondiale. La Fondation a été créée en 1997 pour soutenir les membres de GBTA et l'industrie dans son ensemble. En tant que principale fondation d'éducation et de recherche dans l'industrie du voyage d'affaires, la Fondation GBTA cherche à financer des initiatives visant à faire progresser la profession du voyage d'affaires. La Fondation GBTA est une organisation à but non lucratif 501(c)(3). Pour plus d'informations, voir gbta.org et gbta.org/foundation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *